Université Lyon 2


L'exploration du passé pour éclairer notre présent
Trévoux

15 Les Celtes anciens, vus des rives de la Saône


FRANCK PERRIN - Maître de conférences


La Guerre des Gaules débuta en 58 avant notre ère par l’entrée de César dans la « Celtique », le territoire des peuples celtes. Le conquérant intervint à la demande de peuples amis, les Eduens de Bourgogne et leurs clients Ambarres - « ceux qui habitent de part et d’autres de l’Arar (la Saône) » - dont les terres venaient d’être dévastées par le flot de plus de 250 000 émigrants venus de Suisse, les Helvètes. C’est sur les rives du fleuve qui conflue au Rhône à Lyon que se déroulera une bataille acharnée qui marquera le début de huit années de combats ; l’issue en sera la perte d’indépendance des Gaulois - Celtes, Aquitains, Belges – dès lors intégrés à l’Empire de Rome.

En s’appuyant sur des découvertes archéologiques régionales (étude de cas), ce cycle proposera un panorama de la civilisation celtique (aspects sociaux, religieux, techniques) de ses lointaines origines au Néolithique jusqu’aux derniers Celtes du Moyen-Age irlandais à l’heure de la christianisation. La formation croisera les données historiques, archéologiques, linguistiques et issues de l’Histoire de l’Art pour parcourir une longue époque allant du IIIème millénaire avant notre ère jusqu’au Ier millénaire de notre ère. On traitera en fil rouge des notions de « barbares et civilisés », du statut de la femme, de l’apparition des représentations anthropomorphes, des rapports entre archéologie et histoire.

-----

1ère conférence : Aux origines des Celtes
Cette 1ère conférence s’attachera à montrer que le seul critère d’identification des Celtes est de nature linguistique. On retracera donc l’histoire de la formation des langues celtes dans le cadre plus général des langues indo-européennes.
A partir du calendrier découvert à Coligny (Ain), le plus long texte rédigé en gaulois.

2ème conférence : Les débuts de la métallurgie
En marge des sites palatiaux grecs et des villes minoennes, l’Europe occidentale va développer conserver un mode de vie rural qui va dès le IVème millénaire découvrir la métallurgie du cuivre puis de ses alliages ; leur maîtrise sera à la base d’un bel âge du Bronze avant que ne s’impose la sidérurgie et l’âge du Fer.
Le dépôt de haches en bronze de Loyettes (Ain) servira de point de départ.

3ème conférence : Les guerriers de l’Age du Bronze et du Fer
Réputés dans l’Antiquité pour leurs compétences guerrières, les Celtes, par leur maîtrise technologique en métallurgie, auront à leur tête des élites guerrières très actives qui par le jeu du mercenariat essaimeront dans toute la Méditerranée, jusqu’en Grèce en Turquie et en Egypte.
A partir des tombes à armes de Château-Gaillard et de Saint Bernard (Ain).

4ème conférence : Les princes et princesses celtes de l’âge du Fer
A partir du VIème, les Celtes nord-alpins nouent des relations avec de nouveaux venus : les Etrusques d’Italie du Nord et les Grecs nouvellement arrivés de Turquie pour fonder Marseille. De brillantes aristocraties apparaissent dans l’est de la France et le sud de l’Allemagne grâce aux échanges qui se mettent en place en bénéficiant des facilités de circulation qu’offre l’axe fluvial Rhône-Saône.
A partir des découvertes de Quincieux (ceinture féminine) et de l’amphore grecque de Saint-André-de-Bâgé (Ain).

5ème conférence : Dieux, sanctuaires et druides gaulois
Plus proches de religions classiques qu’on ne le pensait, les religions gauloises conservent néanmoins des traits barbares, notamment un rapport très particulier au cadavre humain. La séance portera donc sur les pratiques funéraires et certains cultes guerriers.
A partir du calendrier de Coligny (Ain)

6ème conférence : La Guerre des Gaules : histoire et archéologie
Le récit de la conquête de la Gaule chevelue constitue un témoigne irremplaçable sur l’état de la société gauloise du Ier s. avant notre ère. On s’attachera à montrer comment les affirmations césariennes s’articulent avec les données de l’archéologie.
A partir du Livre I, 11-12 du Bellum Gallicum (passage de la Saône par les Helvètes) de César.

7ème conférence : Survivances gauloises et Romanisation
Conquise, en deux temps (121 avant notre ère puis 58-51 avant notre ère), la Gaule devient une province de l’Empire romain. Pourtant, des éléments de la culture celtique vont survivre dans la Province de Transalpine ainsi que dans les Trois Gaules.
A partir de l’inscription de Murs-et-Gélignieux (Ain).

8ème conférence : L’Irlande celte
De l’âge du Fer païen au haut moyen chrétien, l’île montre le maintien d’un art celte qui sous les influences germaniques et coptes va atteindre des sommets d’originalité et de complexité. Parallèlement, la mise par écrit de lois, puis d’épopées guerrières nous révèlent ce qui a à jamais disparu en Gaule.

Mercredi après-midi 14h-16h - Durée : 16h

Calendrier prévisionnel *     

06 mars 2019

Aux origines des Celtes

20 mars 2019

Les débuts de la métallurgie

27 mars 2019

Les guerriers de l’Age du Bronze et du Fer

03 avril 2019

Les princes et princesses celtes de l’âge du Fer

15 mai 2019

Dieux, sanctuaires et druides gaulois

29 mai 2019

La Guerre des Gaules : histoire et archéologie

12 juin 2019

Survivances gauloises et Romanisation

19 juin 2019

L’Irlande celte

* Ce programme de l'UTA est prévisionnel
et susceptible de modifications
(intervenant, lieu, dates,...)

Les dates des séances sont données sous toute réserve et n'ont pas de valeur contractuelle.

Inscription préalable (payante)
Médiathèque de la Passerelle
3 place de la Passerelle 01600 Trévoux

Car de l'Ain, arrêt Passerelle
SNCF : ligne 24, arrêt St Germain ou Anse puis car 113
Ligne 113, 119, 184, 185

6 places PMR

Retourner en haut